Epilogue

25 06 2015
J’espère la terre et une rivière
Qui doucement viendrait laver
Les traces d’une vie désincarnée
Cent ans de rêve à l’arrivée.
J’irai chanter dans les vallées,
Humer le temps, boire la rosée
Qui doucement me consoleraient
En écumant quelques regrets.
Par tous les vents, je goûterai
Aux forts hivers, aux beaux étés
Qui subtilement embrasseraient
Toute la poussière de mes années.
J’accorderais beaucoup de temps
A étudier les fleurs des champs
A colorier mes doutes passés
Sur une rivière douce en reflets.
Et puis enfin j’épouserai
A ma manière l’immensité
Offrant en toute humilité
Un peu d’engrais à disperser.
Manuelle Bert

Actions

Informations



Laisser un commentaire




Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espriterrant
| Nuage de textes
| MelonMan